LALUNESTLÀ, LA DÉLICIEUSE COLLECTION POUR LA JEUNESSE DES CARNETS DU DESSERT DE LUNE.

S’il est un nom d’éditeur qui évoque à merveille le contenu des pépites qu’il publie, c’est bien celui des Carnets du Dessert de Lune.

Voici les mots choisis qu’ils utilisent pour dépeindre leur démarche :

C’est l’aventure d’une utopie. L’utopie d’une aventure. Qui aurait les pieds dans les étoiles et la tête sur terre. Quelqu’un y chercherait des auteurs d’aujourd’hui dont il aimerait faire partager les « écrits » qu’il imprimerait dans des Carnets qu’il appellerait Dessert de Lune. Où les mots, la poésie du quotidien, les minuscules instants de vie, l’humour, la dérision se croiseraient, deviendraient complices, regarderaient pareils. Comme des envies en partance. Que l’on prendrait au passage, avec qui l’on ferait un bout de chemin. Au fil des pages, ici ou ailleurs, il imaginerait des lecteurs qui ouvriraient ces Carnets et regarderaient à leur tour. Il leur souhaiterait bon voyage…

Vous êtes tentés ? Il y a de quoi ! Procurez-vous ces perles de tendresse et de poésie. Lisez-les, offrez-les autour de vous et gâtez-en aussi vos petits avec la délicieuse collection Lalunestlà. Bercez-les de douces histoires, enchantez-les de poésie, éveillez-les d’illustration pétillantes.

 

Léon le Girafon, texte et illustrations Olga Dupré.

Léon est le plus mignon des girafons mais sa maman a beau argumenter pour le convaincre, il est hors de question pour lui de lâcher sa tétine. Et le filou à réponse à tout.

Cet adorable girafon vous rappellera certainement vos propres lardons. Gageons que ses yeux ronds les séduiront et leur permettra à eux aussi d’abandonner leur si chère sucette.

 

Poèmes mignons pour petits capons, Eric Dejaeger, Ill. Sarah DeJaeger.

Un père et sa fille transforment le quotidien en poèmes jolis et sucrés comme des bonbons. Du doudou perdu aux tartines de choco en passant par le chapeau de grand-père, tout est prétexte à faire chanter les mots et sourire les images.

 

Le chuchotis des mots, Chantal Couliou, Ill. Charlotte Berghman.

Comment faire rêver le monde ? En le confiant à la plume délicate de Chantal Couliou et au trait fin de Charlotte Berghman. Elles vont vous ouvrir les yeux, vous faire tinter les oreilles, vous parler d’oiseaux, d’arbres et de nuages si simplement que vous croirez les redécouvrir.

Et qui a dit que la poésie n’était pas ouverte à tous ?

Publicités

Une réflexion sur “LALUNESTLÀ, LA DÉLICIEUSE COLLECTION POUR LA JEUNESSE DES CARNETS DU DESSERT DE LUNE.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s